GROUPE DE TRAVAIL

Horizon 2020-2050

Quel urbanisme et quelle architecture

en Occitanie Méditerranée à +3°?

Projet

PRÉSENTATION

Les membres d’AMO ont constitué un groupe de travail  depuis fin 2017 pour réfléchir sur le thème de « l’urbanisme et l’architecture dans un monde où il fera 3°C de plus » et plus généralement sur la question des impacts du réchauffement climatique sur nos pratiques professionnelles dans notre région.

Dans ce cadre,  des rencontres et des échanges inter-professionnels sont organisés par ce groupe de travail « AMO climat » en faisant intervenir des personnes ressources expertes dans ces différents domaines.

Cela permet aux membres d’AMO de partager un socle commun de connaissances, d’expériences et d’outils méthodologiques ouvrants sur de nouvelles perspectives opérationnelles. Une nouvelle dynamique est ainsi créée, favorisant la diffusion de réflexions et d’expériences s’appuyant sur les réseaux d’AMO pour  adapter nos pratiques professionnelles aux nouveaux enjeux liés à l’acte de construire. Différentes productions (vidéos, web ou publications) sont également prévues, permettant de capitaliser et diffuser nos échanges.

La méthode proposée est la suivante : le groupe de travail identifie deux personnes ressources extérieures spécialisées, apportant chacune sa « brique de connaissance » ou de pratique. Quatre personnes du groupe sont chargées de préparer une intervention avec celles-ci. Une séance de partage permet d’écouter les deux interventions, puis de débattre sous forme de groupes de travail avec l’un ou l’autre des intervenants. Ces séances de travail seront élargies à l’ensemble des membres de l’association, avec l’idée de faire deux ou trois rencontres par an.

Les premières rencontres permettront de partager un « diagnostic »  en faisant l’état des lieux des connaissances scientifiques sur l’impact du réchauffement climatique mondial, et sur le climat méditerranéen de notre région en particuliers, avec l’aide de ces différentes personnalités du monde scientifique, de bureaux d’études spécialisés, d’associations ou d’architectes praticiens.

Dans un second temps, les séances de travail tenteront de proposer des passerelles entre « architecture, technique et aménagement urbain », afin d’élaborer de nouvelles pratiques anticipant l’évolution du climat dans notre région, et cela à différentes échelles :

D’abord à l’échelle du grand territoire, en réponse aux contraintes naturelles en Occitanie Méditerranée entre mer et montagnes (inondations, sècheresse, tornades, glissements de terrain, risques caniculaires, épidémiologiques ou vectoriels…etc).

Puis à  l’échelle du quartier et des ZAC : l’attention sera portée sur les formes urbaines déterminantes pour diminuer les ilots de chaleur urbains (I.C.U.), orientation du bâti, gestion de l’eau, de l’air, de l’ombre et du soleil, mais aussi sur le rôle de l’espace public  dans la gestion de nouveaux espaces verts, de la matérialité des sols et des méthodes de préservation de la biodiversité.

Enfin à l’échelle du bâtiment : les questions seront alors liées, notamment, à l’énergie et au confort, aux systèmes de ventilation naturelle, de récupération de l’eau de pluie, aux protections solaires, au bioclimatisme intégré aux espaces de transition entre intérieur et extérieur, aux lieux de vie…etc.

Pour organiser ces rencontres et structurer le contenu des thèmes abordés, le groupe de travail souhaiterait collaborer avec un tiers référent extérieur, en préparation de thèse doctorale. Deux laboratoires seraient partenaires : le LIFAM et  le laboratoire « Piment » / Université de la Réunion, spécialiste des espaces urbains et construits en climat chaud méditerranéen. Ce thésard nous aiderait ainsi à organiser le contenu des séances de travail et d’échanges, et d’en assurer la synthèse à travers une production de différents documents qui seront diffusés à l’ensemble des membres d’AMO.

Le planning des rencontres commence en Avril 2018 par la première intervention-débat et se termine en février 2020. Les deux premiers intervenants seront Pascal BEAUDEAU, de Santé Publique France, chargé de projets et d'expertises scientifiques sur les impacts sur la santé du réchauffement climatique, et Olivier ROULLE de Météo France, météorologue spécialiste du climat méditerranéen et de ses évolutions, membre du G.R.E.C PACA.

Une prochaine séance de travail, prévue pour juin 2018, est en cours de préparation avec l’ADEME et le bureau d’études IZUBA.

Le choix des thèmes, les préparations des séances de travail et leur animation ne dépend que des membres d’AMO : faites nous part de vos idées et rejoignez-nous pour alimenter nos réflexions et la liste des personnes ressources ! Votre participation est la bienvenue, nous espérons vous y voir nombreux.

Contacts : Jean-Baptiste BERNARD bernard-jb@laposte.net ; Cédric TEL-BOIMA cedric.tel-boima@serm-montpellier.fr ; Jean-Pierre MEZIN jpmezin@jpmarchitecture.fr

© 2019 AMO Occitanie Méditerranée

  • Twitter - Black Circle
logo-AMO-Occi-Med-rouge.jpg

05 62 26 62 42

 info@amo-om.com